Le Botox, Fausse bonne idée ?

Dernière mise à jour : 18 janv.


En tant que spécialiste du massage facial, on me demande souvent mon avis et mes conseils sur les différentes techniques anti-âge. Évidemment, la question du botox revient très régulièrement.


Cette pratique est connue de tous. Banalisée, elle est aujourd’hui plébiscitée par des patients de plus en plus jeunes qui n'hésitent plus à afficher leur visage botoxé. Et pourtant, savez-vous en quoi consiste cette intervention esthétique ? Connaissez-vous les mécanismes d’action du botox et ses conséquences ?


Le but de cet article n’est ni de vous dissuader ni de vous encourager à recourir aux injections de botox. L’objectif est simplement d’expliquer de façon simplifiée en quoi consiste cette pratique.



Le botox : c'est quoi exactement ?


La toxine botulique

Le botox, ou toxine botulique, est sécrété par une bactérie responsable du botulisme (intoxication alimentaire provoquant une paralysie musculaire). Il s’agit donc d’un puissant poison. À faibles doses, il est utilisé par la médecine pour traiter certaines maladies mais également pour lutter contre le vieillissement cutané.

Bon à savoir : attention, je parle bien dans cet article d’injection de Botox et non pas d’acide hyaluronique. Il s’agit en effet de deux traitements très différents.


La stupéfiante histoire du botox


Vous vous demandez peut-être comment a-t-on eu l’idée d’utiliser cette toxine pour des traitements esthétiques ?



Voici une anecdote trouvée dans le livre « L’incroyable vie de la peau » écrit par le docteur Monty Lyman sur la première apparition de la toxine botulique :

En 1895, lors d’un repas, une trentaine de convives se mirent à perdre leurs expressions faciales. Trois cessèrent de respirer et périrent car les muscles de leur thorax avaient arrêté de fonctionner. D’autres sont devenus aveugles. Après investigation, on découvrit que le coupable n’était qu’un jambon avarié où se cachait la bactérie Clostridium botulinum dont le

botox est un dérivé purifié.


Un siècle après cet évènement, l'application esthétique de la toxine botulique a été découverte par hasard par des médecins canadiens. Ces derniers se sont rendu compte que les patients atteints de blépharospasme (clignements répétés et involontaires des paupières) soignés avec de petites doses de toxines botuliques étaient enchantés par les effets secondaires : ils ne semblaient plus vieil

Vingt ans après cette découverte, les injections de toxine botulique sont devenues la procédure esthétique la plus répandue dans le monde.


Comment agit le botox ?


A force de répétitions, nos mimiques, qui mobilisent sans cesse nos muscles faciaux, provoquent l’apparition des rides d’expressions.

Grâce à ses propriétés neurotoxiques, la toxine botulique stoppe la connexion entre les neurones et les muscles. Ces derniers sont alors paralysés. En figeant les muscles dans la bonne position, on parvient à repulper le creux de la ride.

Les patients sont, en général, très satisfaits car les résultats sont à la hauteur de leurs attentes.

Les effets du botox sont visibles pendant 4 à 6 mois environ. Ensuite, il est nécessaire de renouveler l’injection de toxine botulique pour maintenir le résultat.


Quelles sont les consequences des injections de botox ?


Pendant plusieurs mois, votre muscle est immobile. Il ne pourra donc plus être correctement irrigué par le sang. La lymphe, quant à elle, ne pourra plus être drainée suffisamment. Sans possibilité de mouvement, le muscle finit par s’affiner. Un peu comme un bras plâtré pendant des mois. Une fois le plâtre enlevé, le muscle est atrophié.


Si à court terme, la ride a bien disparu, après plusieurs années d’injections de botox, le muscle est prématurément atrophié. Les rides se creusent alors d’autant plus une fois le produit résorbé.


L'effet toujours plus


Voir son principal complexe disparaître en fait souvent apparaître un autre. « Mon front est « parfait », pourquoi ne pas corriger ma ride du lion ? »

Sans compter que pendant 6 mois, vous n’avez plus observé de rides. Une fois le produit résorbé, il est souvent difficile de supporter son visage au naturel (si ce n’est encore plus ridé qu’auparavant). La course incessante contre les signes de l’âge est lancée !


Le massage facial est-il compatible avec le botox ?



Le massage facial est un bon allié des injections de botox. Il permet de continuer à irriguer le muscle tout en relançant la circulation sanguine. Il atténue ainsi les effets indésirables de la toxine botulique.


Mais attention, il faut impérativement attendre 1 mois après l’injection de botox avant de vous faire masser le visage. Sans cela, le produit pourrait se déplacer à un autre endroit que celui initialement traité, entraînant une bosse ou la paralysie d’un autre muscle.


Autrefois, il n’existait que deux solutions pour ralentir le vieillissement cutané : les cosmétiques et la médecine esthétique. Aujourd’hui, les massages du visage sont une alternative efficace contre le vieillissement cutané. Je vous suggére de prendre le temps de rencontrer une facialiste avant de recourir aux injections.


Adeptes du botox ou non venez vite prendre soin de votre visage en lui offrant un massage facial. Un soin bienveillant pour une peau repulpée et lumineuse.



A très vite,

Fanny

63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout